Biographie & Cie.

 

photo de J.J. Procureur

Voici un petit ping-pong de questions-réponses avec l’éditeur Il Castoro à l’occasion de la publication de notre série Monsieur Blaireau & Madame Renarde en Italie.

Si vous êtes plus intéressé par une biographie pure et dure (oui, dur-dur de résumer sa vie, non ?) – cliquez ICI.

1. When did you first realize you wanted to be a writer?

Je savais très tôt que je voulais travailler autour des livres. Quand j’étais petite, je rêvais de devenir bibliothécaire ou libraire. Après, pendant mes études de littérature, je voulais devenir éditrice. Puis est arrivé le jour où le docteur m’a ordonné de rester la plupart de la journée allongée à cause de ma grossesse gémellaire. Pour combattre l’ennui et la folie, je me suis lancé un défi : pendant ce temps, j’allais écrire un roman ! – Et c’est ce que j’ai fait. Le déclic s’est fait à ce moment-là.

2. What was it like to see your first book published? Was it a dream come true?

Pas vraiment – j’ai détesté la photo choisie par l’éditeur pour la couverture ! Mais j’étais aux anges quand même : C’était mon premier roman, écrit en seulement six mois… et il était publié ! Je le prenais comme un énorme encouragement.

3. Do you have a writing Kryptonite, something that prevents you from writing?

N’avoir RIEN d’autre à faire que d’écrire peut me tétaniser. J’ai besoin de vivre une vie comme tout le monde. C’est ainsi que j’écris le mieux. Un été, j’ai essayé de jouer aux « écrivains » : je me suis installée toute seule dans une maison isolée avec le projet d’avancer l’écriture d’un projet. C’était la catastrophe !

4. 3 favourite books/authors/illustrators when you were a child and today.

Quand j’étais petite, et je les aime toujours :
– Astrid Lindgren ! (tout, tout, tout d’elle)
– Roald Dahl
– “Vater und Sohn” de E.O. Plauen (ma première BD !)
– Wilhelm Busch (le grand album dans la bibliothèque de mes parents, une ancienne édition de l’intégrale de ses histoires, était comme une bible pour moi. Puis le Wilhelm Busch Museum était juste à côté de notre appartement à Hanovre, j’aimais beaucoup y aller !)
Si c’est déjà trop dur de n’en choisir que trois pour le passé, pour le présent c’est impossible ! Il y a tant de livres passionnants qui sortent chaque année… Je me régale !

5. Best and worst part of being a writer

L’absolue liberté. (best and worst !)

6. As a writer, what would you choose as your mascot/avatar/spirit animal?

Une renarde ! (toujours plein d’idées et en train d’explorer des nouveaux chemins)

7. How did you get the first idea for this book and what did you learn from writing this book?

Un soir, j’ai regardé un film documentaire sur les renards à la TV. C’est là où j’ai appris que dans la nature, le renard squatte parfois le terrier d’un blaireau. Et que le blaireau – au lieu de le chasser – va agrandir son terrier. Je trouvais ça très étonnant. J’aurais cru que ce serait la bagarre. Voire le carnage. – Mais NON. Tout le monde va vivre paisiblement dans ce grand terrier.
La cohabitation des blaireaux et des renards – quel champs d’idées, vaste et fertile s’ouvrait là à moi ! Le thème de la famille recomposée, évidemment. Mais aussi la confrontation de deux cultures, de deux façons de vivre, très différentes.
Avec Eve Tharlet, nous avions le projet de travailler ensemble et de créer une Bande Dessinée pour enfants. Alors juste après l’émission, j’ai décroché mon téléphone et j’ai appelé Eve. Je savais que je venais de trouver notre histoire !

8. Tell us 3 interesting/crazy things about you.

Je danse et j’enseigne le Lindy Hop. Si vous venez à Paris, vous pouvez me trouver trois ou quatre fois par semaine dans des boîtes de Jazz en train de danser. Si vous aimez la musique Swing et si vous me croiser : invitez-moi pour une dance !
Je suis allemande, j’ai un père hongrois et je vis en France. Alors quand je prépare le repas, ça se voit dans le menu ! Vive la cuisine franco-germano-hongroise !
J’adore qu’Eve Tharlet parle aussi allemand. Nous glissons souvent d’une langue à l’autre. C’est amusant – et cela nous donne parfois une langue secrète.

9. If you couldn’t be an author, what would your ideal career be?

Je devrais régulièrement changer de job pour suivre toutes mes passions! En ce moment par exemple, j’aimerais être garde forestier.