Festival du Livre Jeunesse de La Ferté-Bernard

Chers collègues auteurs, si jamais on vous invite à venir au Festival du Livre Jeunesse de La Ferté-Bernard, n’hésitez pas : ditesoui !

L’accueil y est formidable et le public tout à fait charmant.

Le vendredi, Eve Tharlet et moi avons pu faire les rencontres scolaires ensemble. À deux c’est bien plus rigolo et plus vivant – pour tout le monde ! Notre travail d’équipe (l’art d’être auteur à deux) devient palpable et bien compréhensible.

Mensch, ist das spannend!

Nous avons échangé avec six classes de primaire et nous étions plus que ravies : les élèves avaient plein de questions et ils connaissaient la famille Blaireaux-Renards comme s’ils prenaient régulièrement leur goûter dans le terrier. (Qui veut encore une pomme fourrée aux queues de souris ? – Miam !)

Ils avaient préparé des superbes hommages à notre univers…

…et ils nous ont fait plein de cadeaux !

Tout cela se passait dans la nouvelle médiathèque de la ville. Un bâtiment étonnant et agréable à vivre (même si je reste dubitative quant à ce que cela donne quand le soleil tape fort l’été).

ein Bild wie aus dem Katalog…
Eve zwischen Himmel und Erde
Oh, schon Frühling ?!

Puis le festival a ouvert ses portes pour le grand public dans la salle Athéna.

Ils étaient nombreux à venir nous voir, nous et les autres auteurs. Occasion pour papoter et échanger… et franchement, nous avons fait des très belles rencontres ce week-end.

Encore une petite remarque pour les organisateurs des festivals BD qui n’organisent que les dédicaces (il en reste malheureusement encore beaucoup) : Les rencontres scolaires sont des moyens hyper-efficaces pour ancrer le festival dans votre ville. Vous allez brusquement voir apparaitre des gens que vous ne voyez pas d’habitude : ce sont les enfants qui poussent leurs parents à venir ! Nous l’avons encore vécu ce week-end, et pour moi, ce sont ces rencontres-là qui me sont les plus précieuses.

Un grand Bravo donc à toute l’équipe du Festival du Livre Jeunesse de La Ferté-Bernard ! Et merci pour l’accueil si chaleureux.

Que valent les suites ?

Voilà une très bonne question : « Que valent les suites des séries jeunesse qui avaient su nous séduire au premier tome ?  » – Dans cette enquête de BoDoï ils parlent aussi du tome 6 de notre série Monsieur Blaireau et Madame Renarde :

Brigitte Luciani et Ève Tharlet livrent ici le sixième album de cette série jeunesse qui, au fil des sorties, a su conserver les ingrédients qui en font une vraie petite bulle de douceur particulièrement adaptée aux plus jeunes lecteurs.

couv-t6

 

bdBOUM

Je serai en dédicace avec Eve Tharlet au festival bdBOUM à Blois. C’est un excellent festival BD, qui est à mon avis bien plus agréable à vivre pour le public que la grosse machine d’Angoulême. Venez, ça vaut le détour ! (Nous dédicacerons samedi & dimanche.)

bdboum-2016

Blocage

Une histoire en 6 pages sur le thème Transports Sentimentaux.
dessin de Merwan
édité en coproduction par Azalys & bdBOUM
Blois 2015

(Cliquez pour lire !)

00 COUVE
00 COUVE
« 1 de 6 »

J’ai écrit cette histoire dans le cadre de ma résidence d’auteur à Blois oct/nov 2015.

Recherche de personnages :

personnages-anais-benoit-3-9-2015

persos-mittel

Préparations de l’exposition au festival bdBOUM 2015 :

atelier-expo-blocage-4

atelier-expo-blocage-2

atelier-expo-blocage-5

 

M. Blaireau & Mme Renarde t.6

Le Chat sauvage
(Monsieur Blaireau et Madame Renarde, tome 6)
scénario de Brigitte Luciani
dessin d’Eve Tharlet
Dargaud 2016

« Au fil des albums, la série continue de figurer parmi les meilleures du genre. » (BDGest)

couv-t6

Le passage de Sylvestre, le célèbre chat sauvage, met la forêt en émoi. Ses acrobaties sont de toute beauté et font rêver les enfants.

sylvestre-extrait

Roussette, la petite renarde de notre famille Blaireaux-Renards, tente de l’imiter sous les yeux admiratifs de ses presque-frères Carcajou et Glouton. Mais son exploit se retourne contre elle. C’est Sylvestre lui-même qui se moque d’elle :
Un renard dans un arbre ? – Mais c’est ridicule ! Puis un renard qui vit avec des blaireaux ? – Ce n’est plus un renard, c’est une honte !

Bouleversée, Roussette est prise de doutes. Est-ce qu’elle est encore une vraie renarde ? Pour y répondre, elle quitte le territoire de la famille et part à la recherche d’autres renards.

tu-nes-pas-bien-prudente

Elle cherche des renards ? – Elle va être servie ! Roussette va en rencontrer dix-huit d’un coup ! (Dans le scénario j’ai parlé d’une « famille nombreuse »… et Eve a été bien généreuse, comme toujours – et pour notre plus grand plaisir !)

table-de-travail-deve-august-2015

Pour lire les premières 5 pages sur le site de Dargaud cliquez ICI.

 

Dans la même série

blaireau-renarde-couv  couv-t2   couv-3  couv-t4   couv-t5  

Retrouvez nos héros aussi dans nos albums Cassis !

cassis-couve   00-couv-cassis-a-peur